Aller au contenu principal
Congress |
Events
| Congresses and Meetings

Paris 2014 - Congrès

Publié le 25 Sept. 2018
7a.jpg

41e Congrès de la LILA


Le Congrès suivra immédiatement le Salon International du Livre Ancien au Grand Palais et 25e Foire Internationale du Livre Ancien programmé du 10 au 13 avril.
 

Dimance 13 avril 2014

DERNIERE JOUR DE SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ANCIEN, AU GRAND PALAIS ET 25e FOIRE INTERNATIONALE DU LIVRE ANCIEN


14 h: Accueil des congressistes, en marge du Salon International du Livre Ancien. Grand Palais, stand "Exposition centenaire du SLAM - Congrès 2014"

20.30 h: Discours de bienvenue et cocktail dinatoire dans les salons de France-Amériques, à l'Hôtel particulier Marois

En 1863, le Comte le Marois, fils du Général Le Marois, l'un des principaux aides de camp de Napoléon 1er, et l'un des témoins de son mariage avec Joséphine de Beauharnais, décidait d'abandonner son vieil hôtel de la rue Blanche pour venir s'installer dans ce quartier des Champs-Elysées. Cette belle demeure de l'avenue Franklin Roosevelt resta propriété des Le Marois jusqu'en mars 1927, date à laquelle la comtesse Jacques-André de Ganay Le Marois la céda à l'Association France-Amériques, pour l'organisation de rencontres et d'expositions d'exception des élites franco-américaine du monde de la diplomatie, des affaires, de la finance, de la recherche, de la défense et de la culture.

paris_arsenal.jpg

Lundi 14 avril 2014

BIBLIOTHÈQUE DE L’ARSENAL et BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCE (BNF)

 
10 h: Visite et présentation de la Bibliothèque de l'Arsenal

Confisquée à la Révolution, devenue bibliothèque publique en 1797, la bibliothèque de l'Arsenal fut rattachée à la Bibliothèque nationale de France en 1934. Les collections de l’Arsenal trouvent leur origine dans la bibliothèque d’Antoine René d’Argenson, marquis de Paulmy, installée dans la demeure des grands maîtres de l’artillerie, au cœur de l’ancien Arsenal de Paris. Paulmy constitua à l'Arsenal une vaste collection encyclopédique de livres, de manuscrits, et d'estampes ouverte aux savants et gens de lettres. Soucieux d’en éviter la dispersion, il la vendit en 1785 au comte d’Artois, frère de Louis XVI, s’en réservant l’usufruit et continuant de l’enrichir. Mise sous séquestre à la Révolution, la collection demeura sur place. Avec les saisies révolutionnaires, elle s’enrichit de nombreux volumes provenant des grandes abbayes parisiennes, et des archives de la Bastille.

12 h: Déjeuner au restaurant Café Bibliothèque

14 h: Visites privée à la Bibliothèque nationale de France:

1.    Trésor de Livres, exposition spécialement organisée par M. Antoine Coron, directeur de la Réserve des livres rares

2.    Les grands globes de Coronelli, présentation des globes offerts à Louis XIV

3.    La Grande guerre 1914-1918 : exposition de la Bibliothèque Nationale

La Bibliothèque nationale de France (BnF), ainsi dénommée depuis 1994, est la bibliothèque nationale de la République française, héritière des collections royales constituées depuis la fin du Moyen Âge. En 1537, le roi François 1er introduit un principe nouveau pour les imprimeurs et libraires qui devront déposer à la librairie du château de Blois tout livre imprimé mis en vente dans le royaume. Cette obligation, appelée dépôt légal, constitue une étape fondamentale pour la bibliothèque royale. Ramenée à Paris, dans la seconde moitié du XVIe siècle, elle traverse, non sans dommages, les guerres de religion. L’Abbé Bignon, nommé bibliothécaire du Roi en 1719, va donner à la bibliothèque un éclat sans précédent. Il l’installe rue Richelieu à Paris l'organise en départements et poursuit l'œuvre de ses prédécesseurs en matière d'acquisition de documents, très soucieux de faire entrer tous les ouvrages importants de l'Europe savante. La Révolution française marque profondément la Bibliothèque. Le dépôt légal est supprimé pendant trois ans. Pourtant, la bibliothèque du Roi, devenue Nationale, enrichit considérablement ses fonds pendant cette période grâce aux confiscations pratiquées en France et à l'étranger, dont les bibliothèques privées de Louis XVI et de Marie-Antoinette. L'entrée en grand nombre de ces documents due aux confiscations révolutionnaires ne fait que rendre plus aigu le manque de place dont souffre alors la Bibliothèque. En savoir plus ...

19 h: Apéritif, dîner et soirée en croisière sur la Seine

paris_bnf.jpg
paris_ecouon.jpg

Mardi 15 avril 2014

Château d'Ecouen et Château de Chantilly


9 h: Rendez-vous pour une journée de visite et en déplacement en autocar en dehors de Paris

10.30 h: Visite du Musée de la Renaissance au Château d'Ecouen et visite de la bibliothèque

Édifié à partir de 1538 par Anne de Montmorency, grand seigneur de la Renaissance, connétable de France, principal ministre de François Ier et Henri II, le château d’Ecouen est un joyau de l’architecture du XVIe siècle.  L’édifice est ensuite mis à la disposition du ministère des Affaires culturelles  et devient par la volonté d’André Malraux le Musée national de la Renaissance. Les collections: peinture, mobilier, les arts du feu, les arts du métal, arts de la laine et de la soie. Le musée national de la Renaissance expose également une des toutes premières copies du chef-d’œuvre de Léonard de Vinci : la Cène. En savoir plus ...

12 h: Déjeuner au Domaine de Chantilly

14 h: Visite du Château de Chantilly : le Cabinet des livres, la Bibliothèque et les jardins.

La bibliothèque et les archives du château de Chantilly conservent les riches collections d’ouvrages et de documents écrits, réunies au cours des siècles par les seigneurs de Chantilly, membres des familles de Montmorency et de Bourbon-Condé, comme celles acquises par le duc d’Aumale au XIXe siècle. Bibliophile érudit, passionné et fortuné, le duc d’Aumale est l'un des plus importants collectionneurs français de livres du XIXe siècle. Les fonds anciens sont complétés par des fonds documentaires modernes et contemporains. Quelques chiffres: 44 000 livres anciens dont 700 incunables ; 1500 manuscrits dont 500 enluminés. Elles forment aujourd'hui un fonds remarquable par son unicité et sa richesse. Plusieurs espaces dédiés : le cabinet des Livres, conçu comme une salle de présentation et un lieu de lecture et de travail ; la bibliothèque du théâtre qui formait la bibliothèque de travail du duc d’Aumale, en complément du Cabinet des livres, où sont conservés les ouvrages les plus anciens et les plus précieux ; la salle de lecture, aménagée en 1898, comprenant 10 places, elle est réservée aux chercheurs. En savoir plus ...

Retour à Paris pour soirée libre

paris_chantilly.jpg
paris_petit_palais.jpg

Mercredi 16 avril 2014

Collection Dutuit et Bibliothèque Mazarine


10 h: Rendez au Petit-Palais, en face du Grand Palais, et son Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, pour une visite privée de la Collection Dutuit

Un remarquable ensemble de manuscrits et de livres anciens du XVe au XIXe siècle.  Cet ensemble provient  de la collection réunie par les frères Eugène et Auguste Dutuit, léguée à la ville de Paris en 1902 et conservée depuis au musée du Petit Palais. Les frères Dutuit sont les auteurs de nombreux travaux sur la gravure, ce qui explique que leur collection comporte des monuments de l’illustration : livres d’heures manuscrits ou imprimés exceptionnels, danses macabres rarissimes, etc. Ce qui ne les a pas empêché d’acquérir, contre les plus fins bibliophiles de leur époque, des joyaux tels qu’un manuscrit de La Fontaine offert par ce dernier à Fouquet (dans une reliure digne du destinataire) ou l’édition originale des Essais de Montaigne dans son vélin d’époque, exemplaire de De Thou. De ce dernier exemple, Nodier disait que s’il devait ne garder qu’un livre, ce serait celui-ci. Pour des raisons de conservation, les livres de la collection Dutuit ne peuvent être présentés au public de façon permanente. En savoir plus ...

12 h: Déjeuner au Restaurant L'Alcazar

15 h: Visite de la Bibliothèque Mazarine, sous la conduite de Yann Sordet, Conservateur en chef

La bibliothèque personnelle du cardinal Mazarin (1602-1661), principal ministre de la minorité de Louis XIV, fut ouverte au public dès 1643 ; c'est la plus ancienne bibliothèque publique de France. Elle fut enrichie considérablement sous la direction du médecin érudit Gabriel Naudé (1600-1653), qui en fit la bibliothèque privée la plus importante d'Europe, avec, vers 1652, près de 40 000 volumes. Pour en assurer la pérennité, Mazarin décida de la joindre au Collège des Quatre-Nations (destiné à l'éducation de soixante jeunes gens originaires des quatre provinces réunies au royaume sous son gouvernement). Maintenue en activité à la Révolution en raison de son caractère public, malgré la suppression du collège, la Bibliothèque Mazarine bénéficia, grâce à l'action de son bibliothécaire - l'abbé Gaspard Michel, dit Leblond - des confiscations révolutionnaires. Depuis lors, elle continue de développer, grâce à des acquisitions de livres récents, grâce aux attributions du Dépôt légal et à des donations parfois importantes, ses riches collections. En savoir plus ...

20 h: Dîner de clôture dans les salons de l'Automobile Club de France

(Images: SLAM. © Eric sempé / BnF, © Alain Goustard / BnF, Bibliothèque Mazarine (cliché Nicolas Fève - CC-by-nc-nd))

paris_mazarine.jpg
  • partage